L’empoissonnement de la rivière du Cailly

Depuis le 10 mars dernier, les pêcheurs ont ressorti leurs hameçons pour un retour symbolique sur les berges. En effet, la date était attendue et suscitait l’impatience puisqu’elle représente l’un des temps forts de la saison, celui de l’ouverture officielle à la truite. Dans ce contexte, l’Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) Austreberthe / Cailly conduite par son président Jean Jean-luc Gibon, a procédé ce matin à l’empoissonement de la rivière du Cailly (dans le quartier Dumont d’Urville) avec 50kg de truites fario. Cet empoissonement bimensuel a pour objectif de conforter les peuplements piscicoles afin de maintenir la population de truites dans la rivière durant la saison de la pêche. Au total, durant la saison (mars-septembre), ce sont 530 kg de truites qui seront ajoutées. La pisciculture fédérale de Saine-Gertrude est la seule du département de Seine-Maritime habilitée pour l’empoissonement des rivières . Si la pêche demeure l’une des activités principales des membres de l’AAPPMA Austreberthe / Cailly, l’association oeuvre aussi à la sauvegarde du patrimoine naturel. Ainsi, au mois de juin de prochain, elle organisera le repeuplement du Cailly par la mise à l’eau de jeunes truitelles.

Publicités