Suivi de chantier!

Aujourd’hui, David Lamiray, Marie-Claude Masurier, première adjoint chargée de l’Education et Didier Hardy, adjoint aux espaces publics, ont réalisé un tour de ville des chantiers menés cet été sur la ville.

Ils ont débuté par le plus emblématique, celui du carrefour de la côte de la Valette et de l’avenue du Val aux Dames. Conduit par la Métropole Rouen Normandie, les entreprises se concentrent actuellement sur les aménagements des cheminements piétons et cyclistes. Ce chantier devrait se terminer fin septembre par la mise en service des carrefours à feux et la pose des enrobés de voirie.

Ils se sont ensuite rendus dans les écoles où les chantiers ont été nombreux. Le premier, et il concerne toutes les écoles de la ville, aura été celui de la rénovation du raccordement informatique. Pas moins de 50 classes sont ainsi dotées d’équipement électrique en fond de classe pour le branchement des nouveaux ordinateurs mais aussi et surtout pour la mise en place d’un réseau filaire permettant une plus grande vitesse de connexion. Plusieurs réfections ont également eu lieu. La cour de l’école maternelle Robert Desnos a été entièrement refaite et les espaces redessinés. Les enfants de petites sections devront cependant patienter un peu pour pouvoir profiter de leur nouveau jeu dont la pose a été programmée pour le mois d’octobre prochain.  À l’école élémentaire Thérèse Delbos, le chantier de peinture aura été le plus important puisqu’il concernait l’ensemble des couloirs (rez-de-chaussée et 1er étage) ainsi que sur les cages d’escalier. Le bloc sanitaire des filles est quant à lui entièrement rénové avec la pose de nouveaux sanitaires, de carrelage, la remise à neuf de l’électricité et la plomberie… Enfin, à l’école Lucie Delarue-Mardrus, une salle de classe a été rénovée et à Gustave Flaubert des travaux sont toujours en cours pour la création d’un nouvelle salle de classe dans le cadre des CP à 12.

Enfin, les élus ont achevé leur revue de chantier à  l’école municipale de musique où ont été réalisé cet le rejointement de la façade et d’un mur pignon. À l’intérieur du bâtiment (le plus anciens), les murs, les sols ainsi que les plafonds ont été rénovés.Le système électrique a été entièrement refait. Enfin, l’isolation phonique a été renforcée pour garantir les meilleures conditions d’enseignements de la musique.…

Publicités