Une gestion de crise contestable.

Je ne décolère pas Mr le Préfet de Région, quand je consulte la carte des communes touchées par les retombées de l’incendie de Lubrizol.

Maromme n’est pas concernée alors que ses communes voisines ont interdiction de récolter les productions végétales.

Constat: les dysfonctionnements de la gestion de crise perdures c’est intolérable!

Publicités