Décision sur l’organisation des services municipaux suite à la fin du confinement.

le

Mesdames, Messieurs,
Chèr.e.s Marommais.es,

Tout d’abord vous dire que j’espère que vous allez bien et qu’il en va de même pour votre entourage. Depuis le début de cette crise du Coronavirus, vous le savez, ma seule priorité a été, et reste aujourd’hui, de veiller continuellement à la sécurité sanitaire de chacun de vous.

Je voudrais, avant tout, insister sur un point essentiel au regard de la nouvelle phase qui s’ouvre. La levée du confinement décidée par le Gouvernement ne signifie en aucun cas la fin de cette pandémie. Soyons clairs sur ce sujet. Je vous demande, personnellement, à toutes à et tous de continuer à vous protéger, à observer scrupuleusement les mesures de distanciation sociale et à recourir constamment aux gestes barrières. C’est indispensable pour vous préserver des risques de contamination. Cette crise sanitaire n’est pas terminée. Elle entre dans une phase nouvelle, différente et plus compliquée durant laquelle il nous faudra redoubler de vigilance. Je veux profiter de cette occasion pour saluer l’esprit de responsabilité qui a prévalu à Maromme ces deux derniers mois.

Comme je l’ai fait au début le 16 mars dernier, je tiens à partager avec vous les décisions que j’ai été amené à prendre dans la perspective de ce 11 mai prochain, date à laquelle le gouvernement a donc décidé la levée de ce confinement. Vous informer de nos choix est, à mes yeux, un devoir. Vous rendre compte de nos décisions est un principe démocratique essentiel auquel je suis attaché, que nous devons continuer à promouvoir, encourager et défendre. Dans un contexte aussi particulier que celui que nous vivons actuellement, l’information est primordiale. Cependant, elle nous est livrée au jour le jour, de manière souvent imprécise et contradictoire. Cela impose la plus grande prudence vis-à-vis de ce que nous disons. Cela exige d’agir avec sérieux, discernement et raison. C’est le principe que je me suis imposé pour conduire ma réflexion et déterminer les mesures à prendre. C’est aussi dans cet esprit que je me suis informé auprès des autorités compétentes, que j’ai consulté nos partenaires et que je suis resté, comme toujours, à votre écoute. Vous protéger, garantir la sécurité de chacun est, je le redis, ma priorité absolue. C’est la condition impérieuse qui a prévalu pour convenir, avec les élus qui m’entourent, des mesures à mettre en place. C’est la condition sur laquelle je reste intransigeant.

J’ai donc aujourd’hui décidé, en conscience et avec les élus, de prendre un certain nombre de dispositions pour organiser la vie municipale durant cette nouvelle phase.

Ainsi, l’ensemble des équipements publics sportifs et culturels restera fermé jusqu’à nouvel ordre. Toutes les activités collectives mais aussi les lieux de circulation couverts représentant des espaces de concentrations de risques de propagation du virus ne seront plus accessibles aux publics. Les pratiques sportives et culturelles sont incompatibles avec les mesures de distanciation sociale et d’hygiène sanitaire. De plus, nous n’avons pas les moyens logistiques, ni humains pour assurer la désinfection continuellement de l’intégralité de nos locaux. Les aires de jeux seront également fermées. Seul, le Parc de Signa sera accessible uniquement pour la promenade ainsi que la forêt.

Les services de l’Hôtel de Ville et du CCAS seront réglementés avec un accès uniquement sur rendez-vous. Le port du masque y sera obligatoire et des aménagements contraignants pour assurer la sécurité des usagers et de nos collaborateurs seront mis en place.

Les écoles ne rouvriront leurs portes qu’à partir du 18 mai prochain pour les classes de grande section maternelle, pour les CP et les CM2. Les autres niveaux des écoles élémentaires reprendront les cours progressivement jusqu’au mois de juin conformément aux choix des équipes pédagogiques (un courrier adressé ce jour aux parents expliquera en détail la mise en œuvre). J’ai décidé, après avoir pris la mesure des nombreuses difficultés, de ne pas réouvrir les petites et moyennes sections de maternelles où les mesures de distanciation et gestes barrières ne peuvent être appliqués au regard de ce jeune public. Pour garantir les conditions d’accueil des enfants et permettre la continuité des enseignements, nous mobilisons l’ensemble de nos agents disponibles et avons recours à des personnels extérieurs supplémentaires pour soutenir les équipes éducatives.

En cohérence et fort d’un constat partagé, j’ai pris la décision que les crèches municipales resteront fermées pendant l’état d’urgence sanitaire.

Comme vous pouvez vous en douter, toutes les manifestations sportives et culturelles sont annulées jusqu’à la fin août, et les rassemblements réglementés. Les salles municipales destinées à la location pour des cérémonies ne sont plus accessibles.

Pour accompagner nos commerçants dans la reprise de leurs activités lorsqu’ils sont éligibles, nous avons décidé avec eux de sécuriser l’accueil des usagers en procédant à l’installation d’une signalétique adaptée aux mesures sanitaires qui vous permettra de faire vos courses en toute sérénité. Par ailleurs, je compte sur vous pour donner priorité à vos achats chez nos commerces de proximité afin de leur manifester tout votre soutien et de permettre leur pérennité.
Dans le même esprit, nos deux marchés, celui du mercredi à La Maine et celui du vendredi en centre-ville, vont reprendre leurs activités dans les mêmes conditions de sécurité.

Enfin, je sais que beaucoup d’entre vous l’attendent, la Ville a décidé d’offrir, à chaque Marommais.es, un premier masque de protection en tissu dont nous attendons la livraison. Il vous sera remis le week-end des 16 et 17 mai, selon un protocole très strict que vous retrouverez en cliquant ici http://marommeactu.fr/wp-content/uploads/2020/05/ModalitéMasques.pdf et que je vous demande de respecter à la lettre pour veiller à la sécurité de tous. Il est important de rappeler à ce sujet que ce masque est obligatoire dans les transports en commun et dans certains équipements publics comme la Mairie de Maromme. Son usage est indispensable lorsque les mesures de distanciation sociale ne peuvent être appliquées. Il viendra en complément des masques qui sont mis en vente dans nos commerces à Maromme.

Toutes ces mesures principales que je viens de vous présenter vont bouleverser nos habitudes, j’en ai conscience. Encore une fois, je le rappelle, cette crise sanitaire n’est pas finie. Vous le constatez, seuls deux types d’équipements publics restent ouverts à Maromme, l’Hôtel de Ville et les écoles, pour une période indéterminée. Nous allons devoir, pendant plusieurs mois, continuer à respecter un certain nombre de règles essentielles pour nous préserver collectivement des risques. Cette période difficile nous réclame de la responsabilité et de la solidarité.

Je sais pouvoir compter sur vous tous dans cet effort. Sachez que la Ville est à vos côtés. Je reste mobilisé, vigilant et déterminé. Vous pouvez compter sur moi.

David Lamiray